• Bienvenue sur le site de la COPAJE-AF
  • contact@copajeaf.org
  • (+40) 721 497 875

NOTRE HISTOIRE

Né à Ruhango auprès de la source du légandaire fleuve Nil au pays des „Mille Collines” et vécu au bord du puissant fleuve Congo, jeune africain de 28 ans, Anicet BURANGA décide le 10 septembre 2007 de créer une organisation africaine afin d’offrir un espace d’expression aux talents et leadership des jeunes africains dans le but de contribuer à la construction d’une afrique fraternelle, pacifique, prospère et compétitive.
LIRE LA SUITE
Image

LE CONSEIL PROMOTIONNEL POUR L’ACTION DES JEUNES EN AFRIQUE

L’histoire de LE CONSEIL PROMOTIONNEL POUR L’ACTION DES JEUNES EN AFRIQUE (COPAJE-AF) est en quelque sorte liée à celle de son fondateur. Lorsque la guerre commença dans son pays d’origine, le Rwanda, en 1990 Anicet avait 11 ans, et 15 ans lors du génocide des tutsis en 1994. Il survivra également à la guerre qui a ravagé le Zaïre (actuelle Republique Democratique du Congo) de 1996 à 1997, et à celle du Congo Brazzaville de 1997 à 1998. Il n’y avait pas que les guerres mais aussi la pauvreté, la misère et toutes formes de violence. Tout jeune, Anicet a vu et vécu toutes ces tragédies qui sont le fruit de la mauvaise gouvernance souvent encouragée par notre indifférence, notre manque de courage afin de prendre la responsabilité de lutter contre les antivaleurs et contribuer à la construction d’un monde pacifique, fraternel et prospère.

Son expérience personnelle lui a convaincu que si la jeunesse ne veut pas être victime des fléaux de la mauvaise gouvernance, elle devrait prendre ses responsabilités et passer à l’action pour imposer les changements positifs afin de construire une nouvelle Afrique prospère, riche en valeurs et respectée. Ainsi, l’on amour de l’autre et la passion de servir la société, ont poussé Anicet à créer le COPAJE-AF le 10 septembre 2007 afin d’offrir à la jeunesse africaine un espace d’expression et d’action pour contribuer au progrès de la société africaine.

En 2007, lorsqu’il créa COPAJE-AF, Anicet était dans une situation de précarité comme la plupart des jeunes africains. Cependant, cela n’a pas été un pretexte pour ne pas agir. La confiance et l’espérance était toujours la lumière qui l’éclairaient et le motivaient pour agir, selon ses paroles. Il ne s’attendait pas au miracle ni à l’aide d’un Etat quelconque ou de quelqu’un pour réaliser ses rêves. Sa famille n’était pas en mesure de le soutenir financièrement. Il ne comptait que sur Dieu, sur lui-même et sur son équipe pour concrétiser les objectifs, les missions et la vision de la jeune organisation. Bien entendu tout soutien extérieur était accepté à sa juste valeur. Plus tard écrira Anicet :

"Je croyais en moi quoi qu’il arrive. Je savais qu’il fallait me battre, me lever et agir. Dès l’âge de 15 ans j’avais appris à lutter pour me prendre en charge, aider les miens et m’occuper de mes études en travaillant parfois les nuits durant afin de survivre. J’ai appris à trouver les voies et moyens au lieu des excuses lorsqu’il faut faire mon devoir. Je me disais que si les choses doivent changer, alors je dois commencer à y contribuer, à agir, à les changer, à assumer ma part de responsabilité. Je savais qu’il y avait des millions de jeunes africain(e)s courageuses et courageux qui étaient prêts à faire de leur mieux, même l’impossible pour apporter des changements profonds et positifs autour d’eux et en Afrique. Et alors ? Alors, je me suis levé, j’ai fondé et lancé COPAJE-AF. J’ai partagé l’idée à deux jeunes congolais, Léa Arsène MBOYO et Brice Fortuné BITSINDOU, qui m’ont rejoint comme cofondateurs. Je me souviens que nous n’avions même pas d’argent pour louer un local. Le premier siège était à mon domicile où nous tenions souvent les réunions, parfois au domicile d’un autre membre du bureau, et menions les activités sur le terrain. Depuis lors, les jeunes n’ont cessé de se joindre à COPAJE-AF de partout en Afrique." Ainsi a été fondé COPAJE-AF.

Notre histoire continue et se poursuit grâce aux nombreux jeunes africains qui ont rejoint COPAJE-AF et d’autres se joindront à nous au front. Présent dans plus de 10 pays africains, COPAJE-AF est déterminé à offrir un espace d’expression au leadership de la jeunesse africaine dans chaque pays africain.

Certains font l’histoire, d’autres la racontent, dit-on. En COPAJE-AF, nous avons choisi de faire les deux à la fois, l’écrire et la lire, de s’inscrire dans l’histoire africaine en imposant par nos actions le progrès positif par et avec la jeunesse africaine.

N’hésitez pas à nous rejoindre. La porte vous reste grandement ouverte afin de poursuivre ensemble cette histoire qui continue à être écrite en lettre d’or pur avec courage, et determination de construire une Afrique fraternelle, pacifique, juste, prospère, compétitive et respectée grâce à l’energie et au savoir de sa valeureuse jeunesse.

Ensemble, nous y arriverons !

" La vie est un cadeau du ciel, mais la réussite et le bonheur sont le fruit d’un travail acharné couronné d’énormes sacrifices”. De Anicet BURANGA, fondateur de COPAJE-AF

DONNER

Aidez-nous à contribuer à la construction d’une afrique fraternelle

NOUS REPRESENTER

Vous pouvez devenir representant de la COPAJE-AF dans votre Pays.

LA JARJ

Célébrez le 10 Septembre LA JARJ
cliquez ici pour en savoir plus.

CELEBRATION DU 10 SEPTEMBRE

7 au 10 septembre 2020

01 January

PREMIER SOMMET DE COPAJE-AF

  • 00:00 to 00:00